Un touriste normal ne s’arrête pas entre deux lieux touristiques. Nous, si!

Jean-Marc et Marie, c’est très courageux de faire un tour du monde à vélo! Quel est votre trajet? Depuis combien de mois êtes-vous sur la route?”

“Dans l’ordre : France – Allemagne – République Tcheque – Autriche-Slovaquie – Hongrie – Roumanie – Bulgarie – Turquie -Géorgie – Arménie – Iran – Turkmenistan – Ouzbekistan – Kazakhstan – Inde (saut en avion) – Thaïlande (saut en avion) – Laos – Cambodge – Vietnam – Chine – Canada (saut en avion).

La suite, c’est les USA jusqu’a Miami, et si tout va bien, on ira en Amérique du Sud. Trajet à définir, mais on devrait partir de Lima (Perou).

On est parti le 1er Mars 2010, soit presque un an et demi. On prévoit de rentrer courant 2012.”

 “Je ne peux pas m’empêcher de vous poser une question sur mon pays. Est ce que les Roumains vous ont bien accueilli?”

“Non, ils nous ont TRÈS bien accueilli! Après la Hongrie, ou l’accueil etait assez froid, c’etait absolument fabuleux. C’est d’ailleurs le premier pays ou nous avons dit: On reviendra! Nous n’avons pas pu y passer beaucoup de temps, nous avions un RDV a Istanbul et nous ne pouvions pas trop nous arrêter, a notre grand regret.”

“Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage, jusqu’à présent?”

“Il y a plein de moments magiques…

On peut citer pèle-mele, une invitation a dormir au chaud en France ou en Roumanie, l’arrivée a Istanbul, ou Samarcande, une nuit sous la tente en face du mont Ararat en Arménie ou dans le desert en Iran, le Taj Mahal, un accueil chez les Hmongs au Laos, les cafes glaces du Sud Vietnam, les rizières en terasses de Dahzai en Chine, les temples d’Angkor, la grande muraille ou la Citée Interdite à Beijing.. et j’en passe! “

“Pourquoi un tour du monde à vélo?”

C’était un rêve… Nous avons lu le meme récit de voyage a vélo lorsque nous étions adolescents, nous en avons parlé quand nous nous sommes rencontrés… Et nous nous sommes mariés, et c’est devenu notre voyage de noce! Voyager à vélo permet de vraiment rencontrer les gens, de voir la route. Un touriste normal ne s’arrête pas entre deux lieux touristiques. Nous, si!

“Quels sont vos projets, après ce voyage inédit?”

“Une maison, des enfants, un jardin, un potager, un chat! Des choses très simples, et contruire une vie enrichie de tout ce qu’on aura vu en entendu. On ne veut pas revenir à notre vie d’avant, comme si ce voyage n’était qu’une parenthèse. Il faut que ce soit le début d’autre chose.”

Alina crede în potenţialul turistic al ţării ei. De aici secţiunile în engleză şi franceză ale blogului. Una dintre plăcerile ei cele mai mari, atunci când scrie pentru LumeaMare, e să stea de vorbă cu alti călători, pe site sau pe pagina de Facebook LumeaMare. E sociolog şi locuieşte în Paris de câţiva ani.